Miroir, miroir, dis-moi qui est la plus conne ! 

92d1eb9c-11ed-4b52-bbce-08a4b285d622.JPG

Miroir, mon beau miroir, dis-moi qui est la plus belle, drôle, intelligente, forte, ou encore charmante. Cette histoire on la connaît, elle a bercé notre enfance et c’est ainsi qu’on a été exposé très tôt à un phénomène que nous connaissons tous, la rivalité. On apprend donc qu’il nous faut nous méfier de l’autre et se battre pour garder une place, qui apparemment, est prisée par toutes. « C’est elle ou nous » et qui pourrait nous blâmer de penser de la sorte?! Personne ne veut devenir la vieille sorcière aigrie, alors on fait en sorte d’être LA belle, aimée par LE prince. Mais le dilemme est réel, d’une part nous désirons avoir des relations de confiance authentique avec les femmes qui nous entourent, d’autre part, nous nous voyons mutuellement comme des menaces potentielles. On devient alors meilleures ennemies, on partage, on rit et on se jalouse. Mais isolée, méfiante et calculatrice, sans que l’on ait pu s’en rendre compte on finit par ressembler beaucoup plus à la sorcière qu’à la belle de l’histoire. J’ai donc décidé de m’attaquer à 3 mythes qui, selon moi, entretiennent nos rivalités et nous rendent malheureusement plus… connes.

Mythe numéro 1: Nous sommes en compétition

Si c’était véritablement le cas, la compétition serait déloyale et sans fin. Mesdames, il n’y a pas de podiums. Il y aura toujours une femme plus jeune que nous, ou alors plus expérimentée, une femme plus sportive, plus créative ou plus cultivée. La bonne nouvelle, c’est que nous avons toutes quelque chose à offrir au monde et qu’il y a donc de la place pour toutes. Il y a la place d’être UNE belle, aimée par SON prince. Cessons de nous comparer, nous ne sommes pas concurrentes, nous sommes différentes. Soyons nous, soyons belles, soyons uniques.

 

 

Mythe numéro 2: Être entourée de belles femmes, c’est s’assurer de passer inaperçu et rester seule.

Être entourée de belles femmes, c’est faire partie des belles femmes. C’est s’embellir et s’élever les unes et les autres. C’est se soutenir à devenir pleinement nous-même. Être entourée de femmes qui nous inspirent, c’est devenir inspirante à notre tour. C’est donner de sa force et bénéficier de celle de chacune. Cessons de nous descendre, nous ne sommes pas la défaite de l’autre, nous sommes la victoire de chacune. Non, nous ne sommes pas adversaires, nous somme complémentaires. Soyons ensemble, soyons fortes, soyons unis.


Mythe numéro 3: On ne peut pas faire confiance à une femme, ce sont des pestes.

La vérité, c’est que nous ne pouvons pas faire confiance à n’importe qui. Femmes, hommes ou lézards reptiliens, la confiance n’est pas quelque chose qui se donne aveuglément, elle se construit, elle se gagne. Pour ce qui est des femmes, nous ne pourrons pas nous faire confiance tant que nous continuerons de croire que méfiance et insécurité, sont la norme des relations féminines. Le changement commence avec nous-même, si nous sommes femmes, commençons par devenir l’amie que nous souhaiterions avoir et être quelqu’un digne de confiance. Cessons de nous mentir, soyons vraies, soyons authentiques et soyons vulnérables.

 

 

Et toi t’es plutôt à pester les autres filles ou plutôt girl power ?? Quels sont les mythes féminins que tu as déjà entendu ?

Magmoiselle4 Comments