L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tard !

Bienvenue dans le monde merveilleux de YouTube et ses mornings routine qui commencent à 5h00 du matin. Un monde où les stars comme Oprah Winfrey et Steve Harvey ne jurent que par le “miracle morning” et où les dictons louant les personnes matinales sont communément acceptés comme une vérité universelle. Mais voilà, toute cette emphase sur les routines et miracles matinales me met parfois mal à l’aise.

Bien que je crois profondément au bien fondée d’une telle pratique, je suis parfois perplexe pour ce qui est de sa véracité et praticabilité pour tous.
— Magmoiselle

Le “miracle morning” ou le “morning routine”, est une successions d’habitudes que l’on prend chaque matin pour commencer sa journée de la meilleure façon possible. On décide de se lever tôt pour tirer avantage de sa journée que l’on commence avec des choses que l’on croit bonnes pour nous comme la prière, la méditation ou l’exercice physique. On trouve de plus en plus d’articles et vidéos sur le net qui en expliquent les bien fait. Le message est simple, si tu veux réussir, enclenche ton réveil !! Bien que je crois profondément au bien fondée d’une telle pratique, je suis parfois perplexe pour ce qui est de sa véracité et praticabilité pour tous. Cet article est pour toutes les (mamans) épuisé(es), les malades et les incompris(es)!

Non, l’avenir n’appartient pas à ceux qui se lèvent tôt, il appartient à ceux qui, chaque jour trouvent la force de se lever.
— Magmoiselle

Je souffre d’une maladie orpheline qui cause entre autre, de la fatigue chronique et des douleurs invalidantes particulièrement au réveil. En bref, je ne suis jamais reposée et j’ai toujours mal partout. Me lever tous les jours à 5h du matin n’est pas quelque chose que je peux me permettre et lorsque je me lève à 9h, c’est pour moi une victoire. Mais cette victoire est malheureusement vite ternie par la culpabilité. Dans une société qui prône la productivité, j’ai parfois l’impression de ne pas y avoir ma place et être vite catégorisée de fainéante. Poussée par l’engouement de la morning routine, je m’y suis également essayé pour me rendre compte que mes matinées ne se ressemblent pas et que toute la bonne volonté que je pouvais avoir n’y changerait rien. Il ya des jours où je n’arrive pas à me mouvoir ou à sortir de mon lit avant 11h mais je refuse de céder mon avenir et ses promesses pour ces raisons. Chaque jour, je défi l’avenir et ses pronostiques lorsque j’ouvre les yeux. J’ai aussi le droit au bonheur, que je me lève à 5h ou à 9h. Non, l’avenir n’appartient pas à ceux qui se lèvent tôt, il appartient à ceux qui, chaque jour trouvent la force de se lever.

Non, l’avenir m’appartient pas à ceux qui se lèvent tôt, ils appartient à ceux qui se relèvent.
— Magmoiselle

Je ne suis pas opposé à la “morning routine”. C’est rassurant d’avoir un plan de carrière, une routine matinale et d’être au contrôle de ses journées et de sa vie. Pour ma part, je n’ai pas le contrôle sur beaucoup de choses et je ne sais pas de quoi demain sera fait mais la culpabilité d’avoir des besoins différents et ne pas avoir une vie qui correspond aux standards de succès ma trop longtemps rongée. J’ai décidé de lâcher prise. Lâcher la pression de convenir à des standards de vie auxquels je ne correspond pas, lâcher les préoccupations de ce que les gens peuvent penser, lâcher mes propres préoccupations et questionnements et continuer de me battre. C’est vrai que je ne me prépare pas un petit déjeuner Pinterest chaque matin mais je peux vous dire que l’avenir m’appartient pleinement quand même. Dans la maladie, les séjours à l’hôpital, les traitements douloureux et ses effets secondaires, lorsque je défis la mort et ses pronostiques et que je suis toujours là, l’avenir m’appartient. Non, l’avenir n’appartient pas à ceux qui se lèvent tôt, il appartient à ceux qui se relèvent.