Un peu, beaucoup, follement complexée

Ce matin, entre deux story Instagram, on m’a proposé de « perdre 12 kg en 4 semaines », de « faire disparaître mon petit ventre», de « dire adieu à mes poignées d’amour » ou encore d’avoir enfin « le corps de mes rêves ». En me baladant sur internet plus tard, c’est cette fois-ci les blogueuses qui me donnent leurs trucs et astuces pour maigrir, galber et sculpter. Dans la rue, dans les kiosques ou à la télé, le message reste le même : “Tu n’es pas assez”. Même si je pouvais simplement décider de ne plus me préoccuper de mes complexes, le monde se chargerait de me les rappeler et même d’en créer davantage. On est constamment assailli d’images, de publicités et de slogans destructeurs. Notre économie fleurit sur nos insécurités et fait de nos complexes un vrai business. On essaie alors de les accepter et de faire avec comme s’il s’agissait d’une malédiction avec laquelle nous devions apprendre à vivre. Mais qu’en serait-il si nos imperfections étaient en fait un de nos plus grands atouts?

Lire la suite
Quand L’habit fait le moine et redonne le smile!

L’habit ne fait pas le moine est un proverbe pleins de sagesse qui nous met en garde et nous apprend que les apparences peuvent être trompeuses. Bien que nous vivons dans une société qui porte énormément d’attention aux apparences et au physique de chacun, elle dénonce également et paradoxalement la superficialité. Nous vivons sous tension, d’une part, nous sommes jugé sur notre apparence et de l’autre nous sommes jugé sur l’importance que nous lui donnons.

Lire la suite